Travail à distance depuis l’Espagne

Le travail à distance n’est pas une mode passagère causée par la pandémie de coronavirus. C’est une façon de travailler qui présente tellement d’avantages qu’elle va s’enraciner dans la société. J’ai des clients qui visitent l’Espagne régulièrement pour des vacances ou pour profiter de leur retraite. Aujourd’hui, de plus en plus d’entre eux envisagent de vivre ici en permanence, de travailler et de profiter de la vie à la plage en même temps.

Il y a plus d’un an, avant même d’avoir une idée de la pandémie à venir et des changements sociaux qu’elle entraînerait, nous avons publié un article sur notre blog sur les possibilités et les risques juridiques du travail à distance. Maintenant, dans cet article-ci, nous nous concentrons davantage sur les aspects internationaux de cette situation de travail. Nous allons spécifiquement nous pencher sur le problème juridique qui se pose lorsqu’une personne travaille à distance dans un pays, l’Espagne, par exemple, lorsque le destinataire bénéficiant de ses services est situé dans un autre pays. L’Allemagne, par exemple. C’est un scénario de plus en plus courant. Il existe même des mairies et des entreprises dans les zones touristiques espagnoles qui promeuvent l’idée de « vacances toute l’année », où le travailleur peut profiter de son paradis de vacances tout en remplissant ses obligations professionnelles au même temps pendant une partie de la journée.

Mais, lorsque nous fournissons nos services à distance en tant que salarié ou indépendant et lorsque notre résidence habituelle est dans un pays tandis que le client ou l’employeur auquel nous fournissons nos services est dans un autre, quelle législation du travail et quel système de sécurité sociale sont applicables ? Pour répondre à ces questions, qui dépendent toujours de la longueur de notre stage, plusieurs accords ont été conclus dans l’Espace Économique Éuropéen qui exigent essentiellement que les travailleurs puissent démontrer via un document internationalement valable quel système national de sécurité sociale est responsable de leur situation et du paiement des leurs contributions. Dans ce scénario, nous devons tenir compte de la situation applicable et obtenir des conseils d’experts pour nous assurer que nous respectons à tout moment nos obligations fiscales, sociales et sociales exigées par la législation du pays en question. Les cas peuvent varier beaucoup et vous avez toujours besoin de conseils professionnels pour vous assurer de respecter la loi.

Carlos Prieto Cid – Votre conseiller juridique en Espagne

Lire cet article en langue anglaise
Lire cet article en langue allemande
Lire cet article en langue russe
Lire cet article en langue espagnole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.